www.afidart.eusitemap
Coyotes 2018
Qui succèdera à Lalou Junior? Rendez vous à Sanguinet le 3 Juin
National 2018
7 ans après le légendaire national, la flotte est de retrour à La Rochelle
Goutez au Dart
Partout en France, contactez l'afidart si vous voulez faire un essais
Mondial 2108
Rendez vous sur le lac de côme pour vivre la dolce vita

Une formidable aventure humaine ...

Quand l’association Brestoise « Orion » a contacté les organisateur du XV mondial Dart 18 à Carnac, même si l’idée de faire participer des mal voyants pouvait sembler folle, nous n’avons pas hésité une seconde. L'objectif annoncé était de faire partager à des déficients visuels une saison de régates en catamaran à haut niveau avec en point d'orgue la participation au XVe Mondial Dartimage001

Etant moi-même dans l’équipe d’organisation de ce mondial et coureur en Dart et localisé en Bretagne Nord, j’ai tout de suite pris le projet à cœur en planifiant quelques entrainements avec comme premier jalon la participation à l’Eurocat en mai où les équipages pouvaient déjà se frotter à une flotte  dense (250 catamarans) dans des conditions de régate de haut niveau (championnat de France inter-série).

Au retour du premier entrainement,  il a été clair que l’idée de départ n’était absolument pas saugrenue et  que le potentiel d’un des 2 équipages constitué était bien réel au vu de leur progression très rapide (le tout avec un dessalage intempestif).

Malheureusement, le bateau de l’association, un peu ancien, n’a pas été prêt pour l’Eurocat, ce qui n’a pas empêché l’équipage de continuer à s’entraîner en vue du mondial. Et ils ont bien été 2 équipages à Carnac.

Les Bestois Mathieu et Claude

image003

Claude est ce que l’on appelle pudiquement « déficient visuel », avec uniquement une vision périphérique très moyenne et aucune vision dans l’axe.  Mathieu son barreur, fin régatier est aussi pratiquant en Kite. Dès la première navigation à Brest, le courant est passé et j’espère que l’on aura encore l’occasion de naviguer ensemble les saisons à venir.

 

 

 

Les Angevins, Yann et Baptiste 

image004Pour faire court, Yann est totalement aveugle et navigue en général à Anger sur le lac de la Maine. Le passage en mer, c’était pour lui le grand saut dans l’inconnu.

Baptiste, son barreur le connaît depuis une dizaine d’années, connaît bien son handicap et a déjà navigué en dériveur avec lui. 

 

 

 

 

 Le Mondial, le rêve éveillé

image005Jusqu’à maintenant j’avais toujours rêvé de couleurs de lagons, de semaine de régates avec le soleil et 29°C, de mer plate pour la glisse pas trop froide pour les embruns, de vent à 15-20 Knts, avec 2 ou 3 manches dans l’après midi et une petite bière fraiche le soir avec les potes pour refaire la régate…

... Jusqu'à la semaine dernière, tout cela c’était du domaine du rêve, mais l'Afidart et le YC Carnac l'ont fait ! ((c) Françoise Dettling )

L’équipage Brestois qui avait profité de la dernière semaine de juin pour naviguer assez intensivement avait fait encore des progrès au point de me donner du fil à retordre les deux premiers jours en finissant quelques manches devant moi. Sur la semaine ils auront couru les 12 manches. Du coté de l’équipage Angevin, le manque de pratique en mer ouverte et le handicap de Yann étant plus important, échaudé la veille par un dessalage, ils resteront sagement au port le jeudi où le vent a soufflé jusqu’à 25 Knts, ce qui ne les empêche pas de repartir le lendemain plus motivés que jamais pour finir en laissant 4 bateaux derrière eux au général.

D’un point de vue sécurité les 2 équipages « semi blinds » avaient un marquage spécifique dans la grand voile afin que la flotte les identifie et une application Android avait été développée afin de d’annoncer les variations de vitesse pour faciliter le suivit des réglages aux non voyants et une sécurité suivait l’équipage Angevin moins aguerri en mer et moins autonome.

image007Il est clair qu’à la cérémonie de clôture, la performance à été saluée par tous comme il se doit, avec  la remise d’un prix spécial aux  équipages pour leur combativité.

Je ne peux ici que remercier le programme Orange Passion de nous avoir soutenu et pour compléter le titre, je dirais « Une formidable aventure humaine … que j ai bien l’intention de prolonger »

Toutes les photos de l’article sont © Pierrick Contin / Afidart

 Pour aller plus loin :

Le site de l'association Orion: http://orion-brest.com/index.php